J’ai jamais la moto qu’il faut (sur les forums)

Filet Billet_685_bleu3_OKLa mode du vintage (= des motos néo-rétros, néo-classiques ou modern-classics) conduit à rapprocher ces machines de leurs glorieux ancêtres, d’autant que les marques n’hésitent pas à en reprendre le nom, comme vient de le faire Triumph avec la nouvelle et très réussie T120. Le but est bien sûr de faire bénéficier ce modèle du capital de sympathie qui est celui de l’emblématique machine produite de 1959 à 1973. On rappelle que cette T120 originelle tient son nom de ce qu’elle atteignait la vitesse de 120 miles par heure (soit 192 km/h), avec un bicylindre de 650 cc développant 46 CV.

Ces rapprochements réactivent la querelle des anciens (compétents et expérimentés) et des modernes (newbies dotés de deux mains gauches), et l’opposition de deux époques : a) celle de motards-mécanos roulant sur des pièges sublimes dont ils pouvaient changer le joint de culasse sur le bord de la route, et b) celle de jeunes retraités récemment (re)venus à la moto, n’entendant rien à la mécanique (parfois n’entendant plus grand chose tout court), mais qui veulent des motos capables de les emmener demain matin n’importe où – et pas seulement d’une terrasse de café à une autre.

old-bonnie_det4     new-bonnie_308_inv

S’agissant de l’actuelle T120, les anciens ne manqueront pas de faire la grimace devant le refroidissement liquide (radiateur bien planqué il est vrai, et habileté du service marketing qui d’efforce de toujours diffuser des photos de profil, ou celui-ci noyé dans l’ombre), de lui reprocher ses 40 kg de trop, et de hurler de rire devant les caches du système d’injection censés évoquer les anciens carburateurs Amal (« Ils ont même reproduit le bouchon de boisseau en cuivre ! », s’amuse MotoMagazine) (1).

*

Il n’empêche : elle me plairait bien, à moi, cette T120 2016. Mais quand j’ai acheté en 2001 l’un des premiers modèles de la nouvelle Bonneville d’Hinckley, la classe c’était déjà d’avoir une T120… des années 60. J’ai vite compris alors, sur le forum Triumph, que je n’aurais jamais la moto qu’il faut. À cause de mon goût pour les néo-classiques, mais pas que.

Chez Ducati, ma moto (une Cagiva Elefant) n’avait de Ducati que le moteur, j’ai dû poster trois fois ; sur le forum Harley, hors le Big Twin (à partir de 1340 cc à l’époque), point de salut, et mon Sportster n’était qu’un petit 1200 ; sur GS.fr, avec ma GS de base, j’ai appris qu’on n’était un aventurier qu’à condition de rouler Adventure ; chez les passionnés de Royal Enfield, fier comme un bar-tabac avec mon EFI de 2011 (injection et bloc tout alu), je me suis fait chambrer par l’aristocratie des « fontes » – mais là avec tel cocktail d’humour et de mauvaise foi que ça me faisait surtout rire.

Me voilà sur les forums Guzzi. Ici l’opposition-clé est entre « petits blocs » (dérivant du V50 de 1977) et « gros blocs » (issus du V7 original de 1967). Evidemment, dans la meute, ceux qui sont dotés d’un gros bloc font figure de mâles dominants (2).

Ai-je dit que j’avais un petit bloc ?

Filet_Note_Billet_Gris3_h10Notes
(1) MotoMagazine, n° 329, juillet-août 2016, dossier Spécial Vintage.
(2) Pour faire un peu de psychanalyse amusante, se reporter au dossier « Le sexe et la moto », in MotoMagazine n° 319, juillet-août 2015.

Publicités
Cet article, publié dans Billets, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour J’ai jamais la moto qu’il faut (sur les forums)

  1. matthgo dit :

    Boarf, la bonne moto c’est celle qui nous plait. C’est l’essentiel.
    J’ai connu ça aussi en Islande cette année : avec une F800 GS « de base » on m’a demandé si c’était pas un peu léger en terme de motorisation… Bah ouais j’ai pas claqué 20 000 euros dans une belle moto toute neuve qui soit disant passe partout mais dans une qui affichait 85 000 km au compteur et qui a traîné ses roues dans pas mal de chemins.

    En attendant, ceux qui devaient relever leur tank de 40 à 50 kg de plus que ma Maya et bien ils m’enviaient bien. 🙂

  2. Ded31 dit :

    Merci Jean-louis, j’ai bien rigolé en lisant ces lignes.
    Et tu vois, malgré mes efforts, ben moi nan pû j’ai pas la bonne moto.
    Chez RE j’ai bien une « fonte », mais les vitesses sont au nombre de 5 et du mauvais coté !!!
    Et chez Guzz, j’ai fait le même choix que toi…. petit bloc, soit petit zizi !
    En attendant, nos motos roulent et nous on est assis dessus. C’est bien le principal.
    A très bientôt sur les routes, ou à te lire.
    Didier

  3. Michel Giraud dit :

    Salut Jean Louis, comme d’hab j’aime bien tes petits billets et figure toi que celui ci m’interesse particulièrement car moi aussi cette T 120 nouvelle me plait bien (je l’ai essayée 2 fois) et je crois bien que je vais craquer !! Le seul bémol (mes moyens financiers étant limités) je vais devoir vendre ma belle Royal, pas fonte… vitesses du mauvais coté mais je l’aime… !
    Donc très certainement bientôt une nouvelle monture, Anglaise fabriquée en Thailande ! (j’ai tout faux moi aussi) Mais je compte bien continuer avec mes potes de la RA même si quelques uns sont plus « purs » que moi.
    A bientôt j’espère
    Michel (Jadisenhiver)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s