Vercors. Col de Menée (1 sur 2)

Filet Video_685_b_OKMarquant la limite entre le département de l’Isère et celui de la Drôme (entre le Trièves et le Diois), le joli Col de Menée, 1 457 m, est une sorte de Col de Rousset en miniature. Même orientation nord-sud, même dissymétrie entre les deux versants, même statut de « frontière climatique », avec ici aussi un tunnel renforçant les contrastes.

Depuis Grenoble, le Col de Menée forme avec celui de Grimone une boucle parfaite. La parcourir à moto dans un sens ou dans l’autre est un puissant remède à la mélancolie.

Google_Loc2014_gris5Sur ces montagnes, comme sur celles entourant le Col de Grimone (ce sont les mêmes : pour un oiseau, il y a moins de 9 km entre les deux cols), plane le souvenir de Giono et d’Un roi sans divertissement. Giono y égratigne Chichilianne, dernier village rencontré sur le versant isérois : « On va (…) dans des quantités d’endroits, mais on ne va pas à Chichilianne. On irait, on y ferait quoi ? On ferait quoi à Chichilianne ? Rien. »

DSCN3647_640

A Chichilianne on n’ira plus boire un café, en tout cas. Ce 19 octobre c’était mon souhait, pour une ultime pause avant le Col du Prayet, où j’ai commencé à filmer. Le beau café situé face à l’église vient de fermer, et est à vendre (1). Bon, je ne vais pas entonner mon petit couplet décliniste chaque fois qu’un café ferme à la campagne, mais c’est pas l’envie qui m’en manque – comme on dit chez moi. Pour boire un café dans l’environnement magnifique qui est ici celui du Mont Aiguille (sur la photo et sous cet angle, il porte mal son nom, j’en conviens), il faut maintenant pousser jusqu’au hameau voisin de La Richardière, à l’hôtel-restaurant « Au Gai soleil du Mont Aiguille » (sic). Perspective agréable, mais ce jour-là, c’est la lumière qui commandait.

Avalanche_h148Le côté obscur de la Force
La route du Col de Menée n’est pas une « route du vertige ». Côté drômois, elle est même très agréable, et confortable, mais l’on se méfiera du versant isérois, le côté obscur de la Force.

Continûment en forêt depuis le Col du Prayet, avec une exposition nord, cette partie très sinueuse demande au motard toute son attention : route glissante par temps de pluie, à l’automne quand elle est tapissée de feuilles mortes, et bien entendu l’hiver ; boue, chutes de pierres, voire avalanches dans la zone ravinée située sous la Tête de Praorzel (2) ; différence de température avec le versant sud qui fait qu’on peut trouver ici la neige en ayant laissé un beau soleil de l’autre côté du tunnel – je puis en témoigner. Les Services départementaux d’aménagement du territoire (qui ont en charge l’entretien des routes, et que je continue à tort d’appeler DDE) ont à l’oeil cette RD 7. Ils y effectuent quotidiennement des maraudes.

Comme partout dans le Vercors, la forêt fait ici l’objet d’une exploitation intense. Cela entraîne enfin le passage fréquent sur cette route des « rois du macadam », les grumiers, et autres transports de bois. Ces énormes camions sont conduits par des as du volant, qui dans leur partie valent bien le Ryan Gosling de Drive. Mais ils ne vous feront aucun cadeau.

*

Mise à jour du 24 août 2016
Les touristes (et plus particulièrement les randonneurs, qui sont parfois aussi motards) doivent désormais se garder d’une autre danger dans cette région : ce 13 août 2016, une femme de 57 ans qui évoluait sur un sentier de randonnée dans la montagne du Platary (que l’on a à main gauche à hauteur de Chichilianne, sur la route du col) a été attaquée et gravement blessée par un Patou, à 500 m du Col du Prayer, où commence la vidéo qui suit. Ce cas n’est pas exceptionnel.

DSCN4668_carreOn sait que les éleveurs sont encouragés à faire protéger les troupeaux par ces chiens réputés efficaces contre le loup. Doté de mâchoires redoutables, le Patou ne semble pas disposer, en revanche, d’une bonne vue : il se montre incapable de faire la différence entre un loup et un randonneur (une randonneuse) ou un vélo tout terrain, contre lesquels il se montre également d’une grande « efficacité ».

Reconnaissons que dans la région de Chichilianne les Patous ont fort à faire : pas moins de quatre meutes de loups seraient désormais localisées dans cette partie du Vercors, et ces trois derniers mois, ce sont cent cinquante brebis qui en auraient été victimes.

Selon le maire de Chichilianne, anti-loup parmi les anti-loup, le responsable de l’attaque subie par cette randonneuse est… le loup. Selon lui, les Patous attaquent l’homme parce qu’ils sont rendus fous par les attaques qu’ils subissent eux-mêmes de la part du loup ! Quant aux éleveurs, ils n’y vont pas par quatre chemins (de randonnée), et leur communication s’est faite plus vigoureuse. Alors que jusqu’ici ils se contentaient de conseiller aux promeneurs, à l’approche d’un alpage où des Patous sont présents, de se montrer prudents et de contourner les troupeaux, aujourd’hui il leur est parfois carrément demandé de faire demi-tour ! Un peu fort de café, je trouve.

On a « inventé » les Patous pour protéger les troupeaux. Fort bien. Mais qui nous protégera des Patous ?

Source : France 3 (avec une interview du maire de Chichilianne).

*

Dans l’espoir (un peu fou, j’en conviens) de ne pas lasser le spectateur de cette vidéo, je l’ai tronçonnée en deux parties :
1. – du Col du Prayet au tunnel du Col de Menée (le versant nord, Isère), ci-après ;
2. – du tunnel du Col de Menée au village de Menée (le versant sud, Drôme).
Voir cette 2ème partie.

Bien sûr, pour apprécier toute la dimension de frontière climatique du col, il faut impérativement regarder les deux vidéos à la suite ! Clin oeil2_h16

Autres articles et vidéos sur les routes du Vercors (les « routes du vertige » sont référencées ici)
Au-dessous du Vercors
Un singe en hiver
Les Hautes Solitudes
Les Coulmes. La forêt d’émeraude
Ma saison préférée
Col de Grimone
Col de Menée. 2ème partie

HD 720p
❗️Le passage d’un vieux moniteur de 19 pouces à un très beau 24 pouces, merci Père Noël, m’a conduit à réécrire les recommandations relatives au visionnement des vidéos de ce blog. Ces recommandations sont désormais regroupées dans la FAQ > Sur les vidéos.

 

Notes
(1) Mise à jour du 17 juin 2017. Le café « Le Randonneur » est à nouveau ouvert (depuis quelques temps déjà), et c’est tant mieux.
(2) Cette zone (qui apparaît à 1 mn 55 sur la vidéo) peut procurer quelques émotions à ceux qui emmènent surtout leur moto dans la Beauce. Avant les récents travaux de confortement, elle était d’ailleurs signalée sur la carte Michelin par les tiretés rouges et blancs indiquant une « route difficile et dangereuse ».

Publicités
Cet article, publié dans Vidéos, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Vercors. Col de Menée (1 sur 2)

  1. Bonjour,
    J’aime beaucoup ce coin, car il est aussi plus paisible que le col du Rousset. A vélo, la montée est plus raide depuis Menée, surtout à la sortie des Nonières. Cela me fait revenir sur le brevet de vélo que j’ai organisé l’an dernier. Le but était de faire 200 km en faisant deux fois plus de cols que de tunnels dont Menée, Rousset et Romeyere. voir sur
    http://jeanpba.homeip.net/?page=134&onglet=1#brm2015_200k04

    Dans le Vercors, toujours, en rallongeant ce tour, j’ai découvert le Pas des Bouches et le col de la Berche qui sont sur une route goudronnée et sans aucun véhicule. tu la connais déjà peut etre ?
    a+

    jphilippe

    • jihel48 dit :

      Oui, je pense que c’est sur la route qui monte, en limite de la Réserve des Hauts-Plateaux, au-dessus de Saint-Agnan-en-Vercors (on voit une partie de cette route dans la vidéo qui est ici).
      Mais depuis le Col de Menée, ça fait une sacrée rallonge ! Toujours une belle santé, Jean-Philippe… 🙂

  2. oleszko dit :

    Encore de très belles images. Quel décor ! je ne connais pas encore cette route, mais la voilà désormais inscrite dans le carnet de mes futures balades.

  3. guillaume dit :

    Je viens de passer 3 jours à cet endroit. C’est magnifique. Merci pour cette belle video.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s