Bivouac sous les étoiles

Filet Billet_685_bleu3_OKParce que ça aurait cassé la ligne de la 850 Commando, il n’avait pas voulu se charger de bagages pour cette virée en Italie. Et d’ailleurs, où les mettre ? Juste après Saorge et ses façades pour décor de mélodrame, on s’est posés pour dormir au bout d’un chemin de terre improbable, dans des espèces de terrasses autrefois cultivées. Sous la Lune et les étoiles, le paysage est grandiose, mais en cette fin octobre il fait un froid de loup, et je grelotte dans mon duvet de Prisunic, une couverture de survie en guise de matelas. 

Saorge_h263Il n’avait pas oublié son hamac, ni surtout l’indispensable caisse à outils, contenant juste de quoi changer le joint de culasse au bord de la route. Mais il n’avait pour se mettre sur le dos, en plus de son cuir à la Hailwood, qu’un petit pull et sa combinaison de pluie. Alors il a tout mis sur lui, et monté son hamac quand il eut enfin trouvé les bons arbres à la bonne distance. Le problème, avec les hamacs, c’est qu’il faudrait toujours emmener les bons arbres avec soi.

Pour la troisième fois, je me réveille, et me retiens de rire parce qu’il marche de long en large à côté du hamac en se battant les flancs, engoncé dans la combinaison fluo trois tailles au dessus de la sienne. Une combinaison de pluie doit toujours être trop grande, et il n’avait pas mégoté. Et pour la troisième fois je lui demande si ça va. Il me rassure en me disant qu’il n’a pas froid, c’est juste qu’il n’arrive pas à dormir, il sera très bien dans son hamac, de toutes façons, il faut voyager léger… 

Je ne sais pas s’il s’est couché, mais je me suis réveillé souvent, et toujours sur cette image de T. marchant sous les étoiles, et grommelant vaguement dans sa trop grande combinaison de pluie.

Pourquoi est-ce que cette image ne me quitte guère, ces temps-ci, alors que T. a rejoint le paradis des motards en juin 1993 ? Va savoir, Charles.

Photo de Saorge : Par Monts et par Vaux

Cet article, publié dans Billets, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bivouac sous les étoiles

  1. Etienne dit :

    Merveilleuse machine qu’est le cerveau qui vous fait parfois remonter le temps ou titille votre imaginaire avec quelques mots biens choisis tapés sur un blog.
    J’aime bien les billets car ils font défiler les images dans notre tête sans vidéo…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s